CUISSON VAPEUR et CUISEUR VAPEUR : mode d’emploi

Partager - Facebook Lien

Cuiseur vapeur électrique, sur feu, en inox en bambou ou en plastique, à étages ou non … Comment s’y retrouver ?

La cuisson vapeur est un mode de cuisson très ancien. Les aliments sont cuits grâce à la vapeur d’eau qui émane d’une eau bouillante.

Premièrement il est important de distinguer la vapeur sous pression de la vapeur douce :

- La vapeur sous pression (type cocotte minute) est saturée en eau et monte à plus de 120°

- La vapeur douce reste quant à elle en dessous de 100°

Deuxièmement, il convient de savoir que pour garder un maximum de vitamines et minéraux lors de votre cuisson, celle-ci doit être rapide & à basse température (en dessous de 100° à cœur de l’aliment).

LE MATERIAU :

Votre cuiseur vapeur peut-être en plastique : Le plastique est un matériau qui contient du Bisphénol A, qu'il libère sous l'effet de la chaleur. Le bisphénol A est suspecté entre autres d’être un perturbateur endocrinien.

Vous pouvez également utiliser un panier en bambou que vous posez au-dessus d’une casserole d’eau bouillante. Ce matériau naturel n’est pas nocif pour la santé mais le bambou s’abime très rapidement.

Votre cuit vapeur peut-être en inox : l’acier inoxydable présente une excellente résistance à la corrosion. Matériau neutre, il ne présente aucun danger pour la santé.

Préférez l’inox 18/10 qui se compose à 18% de chrome et 10% de nickel ce qui lui offre une sécurité alimentaire optimale.


LES CARACTERISTIQUES :

Un cuit-vapeur se compose de 3 ou 4 éléments :

1 cuve

1 ou 2 tamis (panier à trou)

1 couvercle

Chaque cuit-vapeur a ses propres caractéristiques qui ont une influence sur la qualité et le temps de cuisson.


Rappelons qu’il est important :

- D’avoir une cuve assez haute dans laquelle ne mettra pas plus que la moitié d’eau afin d’avoir un espace suffisant entre l’eau et le tamis. Quand vous faites bouillir de l’eau dans une casserole et que vous mettez votre main juste au-dessus : vous vous brulez ! Si vous mettez votre main 10 cm au-dessus, vous aurez juste chaud mais la vapeur ne vous brulera pas.

Avec une cuve assez haute, vos aliments ne sont donc pas en contact direct avec l’eau bouillante.

- D’avoir un tamis avec de larges trous pour que la vapeur circule bien afin d’optimiser la circulation de la vapeur et d’éviter les montées sous pression. Il est important d’avoir un seul tamis pour que la cuisson soit homogène et que les toxines et pesticides de surface contenus dans les aliments du dessus ne s’écoulent pas sur l’étage du dessous.

- D’avoir un couvercle en forme de dôme pour que l’eau de condensation s’écoule sur les bords du tamis et non sur les aliments. Ainsi ils ne seront pas saturés en eau, et conserveront vitamines et minéraux, leurs couleurs et leurs saveurs !

De plus, le couvercle ne doit pas être hermétique afin de laisser s’échapper l’excédent de vapeur qui permet d’éviter toute montée sous pression et donc de température.

Découvrez les différences entre le Vitaliseur de Marion et un cuit-vapeur dans cet article 



27 / 09 / 2021